07/03/2008

phrase tirée

d'un documentaire passé sur arte cette semaine, traitant des ''enfers'' et de la censure littéraire érotique.

Où l'on apprend qu'au sein même du vatican, se trouve le plus grand catalogue d'objets et de livres érotiques ou pornographiques, notés, archivés et cachés du monde.  

''rien n'est neuf, sauf ce que l'on a oublié'' 

exposition_731_1

22:01 Écrit par laurent dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.